Stephan Ferry

    Stephan Ferry naît dans les bois, l'an 1970. En cadeau, il reçoit un couteau et un dictionnaire. Il garde partout avec lui le premier, grâce auquel il s'est inventé un monde de trappeurs et de vies singulières ; il a rangé le second dans un sac pour ne pas l'abîmer plus. Les forêts vosgiennes lui inspirent ses premiers écrits ; elles sont aussi le théâtre de ses débuts photographiques.

    À Nancy, il emploie ses années universitaires à l'étude de la communication et du cinéma, puis il entre à l'école de journalisme de Strasbourg, dont il sort diplômé en 1994. C'est à Amman, en Jordanie, où il travaille pour la radio nationale et au quotidien The Star, qu'il s'engage dans la réalisation d'un important ensemble de nouvelles. Quelques-unes d'entre elles paraissent dans la revue littéraire franco-arabe En attendant…, qu'il contribue à fonder avec des écrivains arabes.
À Pékin, il prolonge son double propos : celui du journaliste, auprès de l'agence de presse internationale Chine Nouvelle ; celui de l'écrivain et du photographe qui se nourrit de mieux en mieux de ses voyages.

    Stephan a presque trente ans quand il s'installe à Bordeaux. Il y exerce aujourd'hui son métier de photographe et journaliste indépendant.

Il a publié chez arHsens Ordalies.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Comment avez-vous connu le site ?