Les raisons du couac Imprimer Envoyer
Mardi, 02 Août 2011 17:07

   Plusieurs personnes nous ont contacté ces derniers mois au sujet de la disponibilité de nos livres sur le site de vente en ligne alapage.com. En effet, alors que notre référencement n'avait pas posé de problème jusqu'à 2009, il était par la suite devenu extrêmement compliqué, avec une disparition des titres antérieurs à novembre 2009, et aucune mise à jour depuis l'été 2010, malgré nos nombreuses relances.

   Un article (que nous reproduisons ci-dessous) paru ce jour sur le site d'informations culturelles ActuaLitté nous laisse entrevoir les raisons de ces dysfonctionnements en annonçant la possible fermeture définitive de la boutique en ligne en décembre de cette année. RueDuCommerce, l'actuel propriétaire d'alapage, pourrait poursuivre en propre l'activité de vente de livres. Une nouvelles galère de référencement en perspective ?

 Petite précision : le partenaire libraire qui est évoqué mais non cité dans l'article se trouve être Decitre, sur le site duquel nous avons également souvent constaté des anomalies (pas entièrement résolues à l'heure actuelle puisque le visuel de couverture du roman d'Olivier Chavanon, Village nègre, n'a toujours pas été ajoutée)…

   Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à lire l'article d'ActuaLitté.

Exclusivité ActuaLitté : après des années de rumeurs sur sa mauvaise santé, la boutique en ligne Alapage.com fermerait définitivement ses portes fin décembre 2011.

Axé à son lancement au milieu des années 1990 sur la vente de produits culturels, Alapage avait progressivement étendu son offre commerciale à des produits techniques après son rachat par France Télécom en 1999.

Quelques mois avant l'officialisation de sa reprise par RueDuCommerce pour un montant non dévoilé, le site était déjà donné par France Télécom comme essuyant de lourdes pertes, justifiant son arrêt.

« L'intégration de cette acquisition sera effective au plus tard d'ici au 1er septembre 2009. Le rachat d'Alapage.com marque la volonté de RueDuCommerce d'être l'acteur de référence de la consolidation du marché du e-commerce. Alapage.com, l'un des grands spécialistes de loisirs culturels en ligne en France », expliquait alors le groupe acheteur. (notre actualitté), qui n'avait cependant repris aucun salarié de la marque.

Depuis 2 ans, RueDuCommerce avait choisi de faire marcher Alapage en marque blanche d'une grande librairie, à la différence de France Télécom qui faisait marcher le site sur son stock et vendait en propre. Seulement voilà : le contrat passé avec le libraire, en vigueur jusqu'à juillet 2011, n'a été prorogé que jusqu'au 1er janvier 2012.

Après un hiver 2010 record pour le chiffre d'affaires d'Alapage, les raisons de la fermeture du site restent sybillines. Certains évoquent des résultats insuffisants, d'autres un éventuel conflit d'intérêt entre la librairie et le site. Certaines voix évoquent encore un manque d'investissement du groupe sur la marque Alapage.

En dépit de cette fermeture, RueDuCommerce.com va continuer à vendre des livres, même si le site devra se débrouiller pour ne pas perdre le bénéfice acquis au travers d'Alapage sur la vente de produits culturels, qu'il se condamne à faire seul.

En attendant, dans cinq mois tout juste, la marque Alapage sera probablement mise en sommeil à l'INPI pour une durée indéterminée, à moins d'un rachat surprise par un acteur extérieur à la marque.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Comment avez-vous connu le site ?