La Rue de la soif
Mardi, 29 Mai 2007 18:06
Index de l'article
La Rue de la soif
Le mot de l'auteur
Extrait 1
Extrait 2
Revue de presse
Toutes les pages

Un roman de Grégoire Damon
192 pages; ISBN: 978-2-916236-04-9
La Rue de la soif

« Sauver qui ? Changer quoi ? Avec mes quinze jours de premiers métros, je me fabriquais des vertiges à la pensée de ceux qui en avaient vingt ou trente ans dans les pattes. […]
La nuit se retirait comme un rideau de théâtre, crasseuse et déchirée. Les pauvres gars qui traînaient encore dans les escaliers du métro en oublièrent de me proposer leur came. La ville, du haut de son lit d’hôpital, s’appliquait à rebouger un membre. »

€16.50

 

 

Aube, jeune fugueuse de 17 ans, est recueillie dans leur dérive par deux inséparables qui s’abîment nuit après nuit dans l’alcool pour chasser leurs fantômes : Stroheim, charmeur, poète, provocateur ; et Victor, pianiste mutique et manchot. L’énergie qu’elle va déployer pour les sauver d’un caïd de la pègre locale et sa soif de vivre agiront comme un révélateur sur les êtres qu’elle rencontre : chacun est renvoyé face à sa propre existence, à ses choix, entre rédemption et condamnation.

Dans son premier roman, La Rue de la soif, Grégoire Damon renouvelle les codes traditionnels du roman noir, où le réalisme le dispute à la poésie pour nous envoûter.

 

 

Vous aimez ce livre ? Partagez-le avec vos amis :

Twitter Facebook Google Plus


 

Commentaires   

 
0 #4 Lil d-m-Y H:i
Dire que j'ai aimé ce livre serait une litote : La Rue de la soif...se dévore ! À peine le livre fini qu'Aube me manque... Et l'envie de la recroiser au fil d'autres pages... À bon entendeur :-)
Et quel style ! Impressionnée -mais surtout émue" je suis...
Citer
 
 
0 #3 Denis d-m-Y H:i
le style d'écriture ne me correspond pas vraiment, c'est trop haché (des phrases sans verbe, beaucoup de points de suspension), bref je me perd et je décroche.
Ce livre a par contre l'intérêt, au moins pour moi, de me montrer des quartiers de ma ville comme je ne les connais pas forcément.
Citer
 
 
0 #2 Romain Donofrio d-m-Y H:i
J'ai eu l'occasion de rencontrer Grégoire Damon lors d'une conférence sur les jeunes écrivains où j'étais moi-même invité ; et je dois dire que sa bonne humeur et son charsime m'ont tout de suite impressionnés ... Et c'est cela que j'ai retenu de son roman, une histoire à couper le souffle autant par son originalité que par son rythme , son lyrisme, sa poésie, et son style d'écritue trés personnelle.
En ésperant que nos plumes se recroisent je tire mon chapeau à mon illustre collégue en attendant de visiter la vraie rue de la soif.
Citer
 
 
0 #1 Jean luc d-m-Y H:i
J'ai découvert ce roman sur le journal Le Mague et j'ai voulu avoir mon avis popre sur cet auteur si pormetteur d'après le critique . Eh bien je ne suis pas déçu, c'est livre incroyablement réussi à l'écriture implacable !! bravo à l'éditeur et à l'auteur !!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Quelle couverture vous attire le plus ?