Horreur : II. A. 1. b) Littér. Caractère de ce qui provoque un saisissement de crainte mêlée d'admiration respectueuse.

Les ouvrages publiés dans la collection EPH sont à vocation cathartique : ils peuvent dérouter, rebuter, inquiéter le lecteur, mais en aucun cas le laisser indemne. Lire un de ces ouvrages, c'est découvrir un auteur qui livre un combat, quitte à être cruel envers ses personnages, envers le lecteur, envers lui-même. Il est fondateur fiévreux d'un univers venimeux qui effraie mais fascine, tout entier composé d'instinct plus que de raison. Au-delà de cette frayeur, il y a, sinon des réponses, du moins la formulation de questions.
Provisoire, l'esthétique de l'horreur l'est en ce sens qu'elle tend à sa propre disparition : elle exprime l'espoir de ne pas être victime ; la possibilité, un jour, de trouver le repos.

 



Purgatoire

Un roman de Luc Hasar
128 pages ; ISBN  978-2-916236-18-6

Purgatoire

 « – Vous ne vous sentez pas seul dans la vie ? Je veux dire, sans famille, sans ami. 

– Non, dans la vie, on est toujours seul. C’est pas vrai de croire que parce qu’on est deux ou parce qu’on est dans une famille, on n’est pas seul. C’est dans vos livres qu’on croit à ça. En vérité, quand ils n’ont pas le choix, les autres finissent toujours par vous abandonner. »

 
€15.00

 
Village nègre (Les sourds ne s'entendent bien qu'entre eux)

Un roman d'Olivier Chavanon
168 pages; ISBN: 978-2-916236-13-1

Couverture

« J’ai trop parlé. J’ai parlé jusqu’à avoir la nausée. Jusqu’à avoir le cœur au bord des lèvres. Et le plus navrant, c’est que j’ai donné la nausée à ceux qui m’ont écouté. J’ai réussi à les dégoûter du dialogue. La même sensation que lorsque la tête se met à tourner alors que les effets de l’alcool sont loin d’avoir atteint leur paroxysme, et qu’on ne le sait que trop. Quand, sans que la catastrophe soit encore advenue, il semble tout à coup évident que le Rubicon a été franchi, le point de non-retour irrévocablement dépassé.  »

€16.00

 
Brindezingue

Un roman de Patrick Corrand
240 pages; ISBN: 978-2-916236-11-7
Couverture Brindezingue

« Septembre… De gré ou de force qu’ils ont dit ! Ça a été de force… comme un condamné qui va à l’échafaud… Justement ! J’ai toujours trouvé bizarre tous ces types qui montent tranquillement se faire raccourcir sans se rebeller, sans lutter, sans se châtaigner avec le béquilleur ! Mais là, je suis comme eux… résigné. 

Renfoncé dans le fauteuil du car qui me ramène dans cette margaille, je tire une gueule de six pieds de long en pensant à tout ce qui m’attend… mouisard, traîne savate, sans compter les sérénades et tout ce tintamarre !…  »

€18.00

 
Noces d'airain

Un roman de Christophe Léon
112 pag­es; ISBN: 978-2-916236-07-0
Couverture Noces d'airain

« Au premier “va”, j’ai marqué un temps d’hésitation. J’attendais la suite. Elle allait s’abîmer dans l’océan de ses pleurnicheries. Elle m’accuserait de tous les maux. Je m’apprêtais à la cueillir au bout de sa critique. Comme on cueille un fruit mûr. Au “te”, j’ai soudain compris qu’elle n’allait pas m’accabler. Plutôt me frapper en plein cœur. Ce serait une de ces phrases blessantes dont elle a le secret. Au “faire”, je savais à quoi m’en tenir. Elle avait investi une telle haine dans ce “faire”. Plus tranchant que le fil d’un rasoir. Au “foutre !”, il s’est passé une chose inexplicable. Une digue a cédé en moi. Mes actes, pendant les deux ou trois secondes qu’a duré cette folie, ont été le fait d’un moi inconnu et dissident. Je me suis vu réagir tout en pensant : “Il est fou !” Je n’ai repris le contrôle de mon corps qu’une fois la chose accomplie. Irréversible. »

€13.00

 
Sur-vivre

Un roman d'Aaron Coulibali
128 pages;  ISBN: 978-2-916236-05-6
Sur-vivre

« Peut-être qu’inconsciemment je me préparais à ce jour. Celui où je serais seul, où je devrais tragiquement faire face à la solitude, du matin au soir, la nuit, faire l’intime expérience de l’exclusion sociale, de la cure d’ennui perpétuel. »

€14.00

 
À vau-l'eau

Un roman de Rodica Draghincescu / Traduit du roumain par Florica Courriol
224 pages; ISBN: 2-916236-02-3
Couverture

« La réalité appelle à nouveau les dieux pour qu’ils refassent le monde, le monde suprême. Le monde veut à nouveau exister, être, c’est bien ce que tu me dis, mon amour ! Nous sommes un monde potentiel, nous pourrions le diriger, dirigeons-nous l’un vers l’autre, unissons nos forces pour foudroyer le monde ancien, démis, disparu. »

€17.00

 
Ordalies

Recueil de nouvelles de Stephan Ferry / Illustrations de Gregory Zanotti 
160 pages; ISBN: 978-2-916236-01-8
Couverture

« Ne jamais perdre de vue, sous aucun prétexte, et en quelque circonstance que ce soit, que la main tendue est un poing potentiel. »

€16.00

 

 


Sondage

Quelle couverture vous attire le plus ?