Comment devenir guerrier Massaï
Lundi, 10 Janvier 2011 12:13
Index de l'article
Comment devenir guerrier Massaï
Extrait 1
Extrait 2
Extrait 3
Revue de presse
Toutes les pages

Un roman d'Éric Gilberh
224 pages; ISBN: 978-2-916236-12-4
Couverture

« Dorénavant, j’allais devoir passer à la vitesse supérieure. L’aventure m’appelait. Chasse dans la savane. Maigre cueillette. La chaleur. Le paludisme et les crocodiles. […] Au revoir, chalet bien-aimé ! Au revoir, véranda par moi posée ! À la revoyure, chats chéris ! Bye-bye, haies chiantes à entretenir, frigo Brandt gourmand en électricité, poêle à bois vorace et autres filtres cinq et trente microns financièrement cannibales ! Et bon vent à ceux que j’oublie ! »

€18.00

 

 

Avoir cinquante ans, ça change tout. Quarante-neuf, passe encore, mais cinquante… À cet âge, la vie devient une chose étrange : on se souvient de ce que l’on aurait aimé accomplir, de celui qu’on aurait aimé devenir. Gabriel Poussin, lui, a quarante-neuf ans, onze mois et trente jours. Entre fiasco professionnel, routine de couple et sentiment d’échec général, il décide du jour au lendemain de tout plaquer. Sa femme, son chalet en bord de Seine, ses bouteilles de vin et ses chats. Et c’est en compagnie du plus improbable des compagnons qu’il va prendre le chemin de ce qu’il s’imagine être la Liberté.

Comment devenir guerrier Massaï est le roman d’une maturité inaccessible. Un périple hilarant mais grave, désenchanté mais féerique avec, en bout de course, une révélation terrible – révélation de celles qui donnent une saveur particulièrement nostalgique à un passé pas si terne que ça (finalement), et un drôle de goût à un avenir pas si prometteur que ça (finalement).

 

 

Vous aimez ce livre ? Partagez-le avec vos amis :

Twitter Facebook Google Plus


 

Commentaires   

 
0 #5 LZa d-m-Y H:i
Merci infiniment pour ce délicieux moment passé en la compagnie de Gabriel l'apprenti Massaï !
Citer
 
 
0 #4 Lil d-m-Y H:i
Il est de ces livres qu'on ne "lâche" pas. Des livres qui, physiquement, s'incorporent au creux des mains, en plein regard comme en plein phare, qui s’immiscent avec délectation et sans invitation si proche d'un ailleurs familier. "Le guerrier" est de ceux-là : des larmes au rire, du sourire aux larmes, l'escale d'un ravissement... Juste merci...
Citer
 
 
0 #3 pyrausta d-m-Y H:i
je viens de le finir..c'est vraiment une petite pepite!!
Citer
 
 
0 #2 pyrausta d-m-Y H:i
je vais commencer ce livre bientot.
Citer
 
 
0 #1 FRADET d-m-Y H:i
Génial !!!!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Quelle couverture vous attire le plus ?