À vau-l'eau
Index de l'article
À vau-l'eau
Extrait 1
Extrait 2
Revue de presse
Toutes les pages

Un roman de Rodica Draghincescu / Traduit du roumain par Florica Courriol
224 pages; ISBN: 2-916236-02-3
Couverture

« La réalité appelle à nouveau les dieux pour qu’ils refassent le monde, le monde suprême. Le monde veut à nouveau exister, être, c’est bien ce que tu me dis, mon amour ! Nous sommes un monde potentiel, nous pourrions le diriger, dirigeons-nous l’un vers l’autre, unissons nos forces pour foudroyer le monde ancien, démis, disparu. »

€17.00

 
 
À travers sa liaison amoureuse avec Victorius, un homme qui chaque jour se propose de renoncer à son mariage raté, Cadiro Ghindracuces raconte sa vie de porte-drapeau d’une nouvelle génération d’écrivains issue de la chute du régime de Ceaucescu, des bords de la mer Noire à Timisoara, en passant par Bucarest.
Elle décrit avec ironie ses révoltes, ses amours, ses lectures, sa solitude, ses tristesses, ses rapports à rebrousse-poil avec la nouvelle haute société roumaine.

Au-delà du classique triangle amoureux – Zorika, la femme-mère de famille, opprimée par les rôles de cuisinière et ménagère ; Cadiro, l’amante effrontée ; et Vic, l’homme qui se laisse entraîner dans la spirale de son indécision –, À vau-l’eau s’immisce au sein de l’intelligentsia, où se côtoient politiciens douteux, pseudo-artistes et anciens collaborateurs de la Securitate, dans un monde où tous les anciens repères vacillent.

 

 

Vous aimez ce livre ? Partagez-le avec vos amis :

Twitter Facebook Google Plus


 

Commentaires   

 
0 #4 Martinez d-m-Y H:i
Bonjour,

Chers éditeurs,

C'est quand que vous publierez un nouveau roman de Rodica Draghincescu?

Cordialement,
Y. M.
Citer
 
 
0 #3 Théo d-m-Y H:i
J'ai lu "A vau-l'eau". J'ai beaucoup aimé.

Quel bouquin... Chapeau bas.

Quel talent. Quelle force.

Félicitations à Rodica, bravo à son éditeur.
Citer
 
 
0 #2 Coralie Cyra d-m-Y H:i
ce roman est un vrai spectacle. merci de l'avoir édité!

Réponse : merci à vous de l'avoir lu !
Citer
 
 
+1 #1 Patrick CINTAS d-m-Y H:i
Histoire d’amour et d’humour. La toile de fond décrit les secrets de Polichinelle de la petite mafia culturelle roumaine et joue pour nous la tragi-comédie socio-politique qui agite les pays de l'Est européen dans nos temps modernes. Les personnages sont criants de vérité. L’amour (d’une femme) traverse le récit dans tous ses états. Récit constamment riche d'observations, de clins d'oeil, de découvertes, d'inventions. Rares sont les romanciers qui, comme Rodica DRAGHINCESCU, peuvent tenir en haleine le lecteur uniquement parce qu'ils ont du style. On se sent la proie d'un grand talent et c'est terriblement agréable. C'est aussi un peu menaçant, mais uniquement de cette anxiété qui s’anime en nous à l’approche d’un univers qui promet de ne pas se faire oublier de sitôt. On ne perd jamais son temps dans ce roman et même, on y gagne une place toute chaude de nouvelles sensations.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Quelle couverture vous attire le plus ?