À la verticale de l'instant
Samedi, 10 Septembre 2016 08:26

NOUVEAU ! Un roman d'Éric Chavet
184 pages ; ISBN  978-2-916236-19-3

Verticale

 « Arrivé au bout de la passerelle, Hervé Renard passa au milieu des petits geysers qui jaillissaient par intermittence du sol. Les gouttelettes d’eau ne parvinrent pas à transpercer sa peau sèche.

Une jeune maman berçait son bébé allongé dans sa poussette. Elle lui souriait béatement… Ils semblaient attendre quelqu’un. Le père, peut-être.

Hervé Renard traversa la rue, sur le passage piéton en face du Palais, sans regarder si le feu tricolore ordonnait aux véhicules de s’arrêter. Il avança sans encombre, une moto passant dans son dos le klaxonna. Il continua à marcher, d’une égale allure languide, pour rejoindre la petite rue de la Bombarde qui s’enfonçait dans Saint-Jean.

En arrivant à l’angle du Palais, un ovni sur roulettes manqua de peu de lui écraser les orteils et lui briser net un tibia. Le choc frontal fut évité de justesse, mais le bolide piloté par un adolescent longiligne lui retourna l’index en heurtant sa sacoche.

Le jeune garçon ni ne s’arrêta, ni même ne se retourna. Il continua à slalomer entre deux autres piétons, sans réduire son allure.

Petit con! »

Suite à un bug qui altère actuellement notre boutique, si, lors de la validation de votre commande, la page suivante indique que votre panier est vide, merci de cliquer sur le lien "Continuer achats" : vous aurez alors la possiblité de remettre le livre dans votre panier. Nous vous prions de nous excuser de ce dysfonctionnement momentané. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez lire ce message.

Vous pouvez également télécharger ici un bon de commande imprimable.

 
€16.00

 

 

 

Il est des instants infimes qui chamboulent le monde. Des histoires au cours dévié par un cillement du temps.

Un été, à Lyon. Hervé Renard rentre chez lui, fatigué des jours passés, sans plus rien attendre de ceux à venir. Au milieu de la passerelle enjambant la Saône, un homme accablé de chaleur le croise, le regard fuyant, sans un sourire…
Une histoire. Des destins qui se frôlent.

Un été, à Lyon. Hervé Renard rentre chez lui, fatigué des jours passés, sans plus rien attendre de ceux à venir. Au milieu de la passerelle enjambant la Saône, un homme accablé de chaleur le croise. Un regard accroché, un sourire…
Mais ça, c’est une autre histoire. Des destins qui se mêlent.

Dans ce roman, Éric Chavet nous livre un instantané d’instants de vies, des uns, des autres, et de leurs rencontres. Deux versions d’une même histoire, d’un côté et de l’autre du miroir, où un minuscule cataclysme, un simple sourire, changera l’instant d’après. Puis le suivant. Puis celui d’encore après. De cet homme, de cet autre. De tous les autres ?

Vous aimez ce livre ? Partagez-le avec vos amis :

Twitter Facebook Google Plus

 

Commentaires   

 
0 #3 Elsa d-m-Y H:i
Un petit bijou qui coule de source et se lit d'une traite.
Citer
 
 
0 #2 The end of books d-m-Y H:i
J‘ai fait la connaissance d’Eric Chavet par le biais de son premier livre « Le vacarme du papillon« . Il nous revient ici dans un deuxième roman magnifiquement bien écrit.

L’auteur a déployé tout son talent dans l’exercice de l’écriture. Et le résultat est beau! Un grand soin a été apporté dans le choix du vocabulaire et dans la construction des phrases. J’ai vivement été séduite par la finesse, la subtilité et la petite touche d’humour parfois omniprésente. […]
Un livre décidément fort inspirant et original !

Critique à découvrir dans son intégralité sur le site de son auteur : https://theedenofbooks.wordpress.com/2017/01/15/chronique-a-la-verticale-de-linstant/
Citer
 
 
0 #1 Sagweste In Librio d-m-Y H:i
J’ai découvert Eric CHAVET lors de son excellent policier « Le vacarme du papillon ». Et je le retrouve ici, plus mûri dans son art de déployer les mots. Il jongle avec, il devient virtuose. Le regard parcourt les paragraphes en vivant la scène, en ressentant tout ce qui traverse le personnage, en bien, en mal, en collatéral, en ascendant ou descendant.

Je te dis Bravo Eric, ce livre je ne suis pas prête de l’oublier. Il m’a marquée par sa construction, il m’a fait sourire de dérision, de fatuité, d’inconvenance des décisions que l’on peut avoir. Mais aussi de bienveillance, de félicité d'adolescent, du bonheur de devenir père.

Critique déposée sur le site Amazon, à découvrir dans son intégralité sur le blog de son auteur : http://saginlibrio.over-blog.com/2016/12/a-la-verticale-de-l-instant-de-eric-chavet.html
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Quelle couverture vous attire le plus ?